• Pas à pas: restauration d'une enseigne en pierre sculptée

    Avertissement: La restauration d'oeuvres d'art demande encore plus d'attention et de patience que la création pure. Il n'y a pas de "recette" universelle et chaque cas est particulier.
     
    Une restauration mal conduite peut endommager définitvement et irrémédiablement une oeuvre d'art, et si l'on comprend que paroisses et particuliers souhaitent rendre un aspect accceptable à leurs statues sans engager de frais trops importants, des solutions abordables et sûres existent. N'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

     

    Restauration d'une enseigne en pierre bleue (pierre calcaire aussi appelée "petit granit" ), située rue d'Havré à Mons (Belgique).

    AVANT    -     APRES

    Restauration d'une enseigne en pierre: avant-après - Arts et et sculpture: sculpteur, artisan d'art

     

     1)Retaille du lettrage

    Restauration d'une enseigne en pierre: retaille du lettrage - Arts et sculpture: sculpteur, artisan d'art

     

    2) Nettoyage, bouchardage, remplissage des manques, sous-couche d'accrochage dans le lettrage

     

    Restauration d'une enseigne en pierre: bouchardage - Arts et sculpture: sculpteur, artisan d'art

     

     

     

    3)Création et fabrication d'une croix trilobée en résine polyuréthane mise à l'or 24 carats -

    Restauration d'une enseigne en pierre: croix dorée - Arts et sculpture: sculpteur mouleur
    Restauration terminée Restauration d'une enseigne en pierre: restauration terminée - Arts et sculpture: sculpteur, artisan d'art

    Nous sommes à votre disposition pour une étude personnalisée. Contact

    Restauration d'une Madone polychrome

     Sculpture sur pierre: buste         main        cheval          taureau       lézard curieux

    INDEX "pas à pas"

    Retour à la visite en images

    Visite en images: objets de diffusion du Patrimoine historique, architectural et folklorique - Arts et sculpture: sculpteur designer
    Pin It

  • Commentaires

    2
    Dimanche 25 Février 2007 à 13:50
    Eternelle discussion sur le but final de la restauration: réparer, retrouver l'état initial, conserver, préserver uniquement... Le débat n'est pas neuf et il n'est pas prêt d'être clos! Etant donné l'aspect utilitaire de l'oeuvre dont il est question ici, il a été décidé, en accord avec le propriétaire, de ne pas patiner la croix rapportée. Chaque cas est particulier et demande donc une étude complète (et pas seulement au niveau technique) où, à défaut de l'artiste lui-même, le possesseur de l'oeuvre a aussi son mot à dire.
    1
    Samedi 24 Février 2007 à 20:19
    Intéressant! mais je trouve que la croix fait "trop enuf" et pièce rapportée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :